Publié le : 04 Juin 2012

L’éditeur de solution de sécurité revendique désormais le deuxième rang mondial devant McAfee. Son offre de sécurisation des environnements virtualisés, Deep Security, connaîtrait un développement exponentiel.


Trend Micro est passé premier éditeur mondial de logiciels de sécurité pour le cloud devant Symantec et McAfee (`). C’est Technavio qui l’affirme dans son dernier rapport Global Cloud Security Software Market. L’éditeur profiterait ainsi de la montée en puissance de ses solutions de nouvelle génération, notamment de Deep Security, son offre de sécurisation des environnements virtualisés, héritée du rachat de Third Brigade en 2008.


« Après 18 mois d’efforts d’avant-vente, d’évangélisation et de maquettage, Deep Security est en train de prendre une part exponentielle de notre nouveau business », confie Erwan Jouan, patron du channel et des alliances. Trend Micro met en avant l’intégration poussée de son offre avec celle de VMware qui lui permet de proposer une solution « sans agent » et d’affirmer avoir 18 mois d’avance sur la concurrence.


Pour promouvoir sa solution, l’éditeur privilégie les partenariats avec les fournisseurs de services managés (MSSP) de type Evea, avec lequel il vient de signer un accord de distribution ou Tibco, qui s’est récemment engagé à en faire son partenaire exclusif en matière de sécurité (et avec lequel il vient de gagner un projet de 2000 machines virtuelles). Equant, Intrinsec ou Infidis comptent également parmi ses partenaires MSSP de premier plan.


Ces derniers peuvent utiliser sa technologie pour leurs besoins internes et l’embarquer dans leurs offres. Ils sont facturés sur la base de leur consommation effective déclarée. Une personne a rejoint l’équipe partenaires précisémment pour développer ce business datacenters et promouvoir les offres innovantes de l’éditeur. Celui-ci vient en effet de lancer Deep Discovery, une offre de protection contre les APT (Attack Persistant Threat) et un module de chiffrement, Secure cloud 2.0 , qui sera intégré à Deep Security d’ici à septembre.


Mais si son réseau s’étoffe sur la partie services managés, au global, il est plutôt en phase de réduction. L’éditeur a mis en place au premier janvier d’un nouveau mécanisme de certification qui a eu pour effet de réduire le nombre de partenaires dépositaires des plus hauts niveaux de certification. L’éditeur compte à ce jour cinq Platinum, dix-huit gold et une trentaine de silver.


L’équipe channel a été également revue, suite au départ de Lionel Hayère, directeur partenaires Europe du Sud, en février dernier. C’est Erwan Jouan, jusqu’ici responsable des alliances, qui a repris le flambeau pour la France, en tant que partner & alliances senior manager.



(`) Note du 7 juin 2012 : Nous avions écrit dans un premier temps sur la foi des dires de Trend Micro que l'éditeur était passé au deuxième rang sur le marché mondial des logiciels de securité selon Gartner. Il s'avère que cette information est erronnée.

Johann Armand

lire l'article