Publié le : 21 Juin 2011

Les dépenses mondiales liées à l'informatique (matériels, logiciels et services) devraient augmenter de 4,3% cette année pour un montant total de 963,4 milliards d'euros. C'est ce que prévoit l'EITO (Observatoire européen des TICs). Et en 2012, rebelote, avec une nouvelle croissance de 5,4% et le franchissement, pour la première fois, de la barre symbolique des mille milliards d'euros.

"La demande mondiale liée à l’informatique n’est pas affectée de façon significative ni par le tremblement de terre au Japon ni par les agitations politiques" indique Bruno Lamborghini, Président de l'EITO. "Les perspectives du marché global de l’informatique sont prometteuses". Toutefois, l’augmentation des dépenses en 2012 sera apparemment conditionnée par la sortie de crise des pays industrialisés tels les Etats-Unis, la Grande- Bretagne et l’Espagne. Il s'agit là des marchés qui tirent la croissance mondiale avec les pays émergents comme la Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil, certains d'entre eux affichent d'ailleurs atteint un taux de croissance à deux chiffres. "Ces économies sont sorties très rapidement de la crise et sont désormais en train d’investir de manière conséquente dans les nouvelles technologies" ajoute Mr Lamborghini. Toujours selon l’EITO, les ventes informatiques en Chine devraient augmenter en 2011 de 11,3% et atteindre 55 milliards d’euros. La croissance du marché est identique en Russie et en Inde avec 14,5%. Au Brésil, le marché augmente de 8,7%.

Aux Etats-Unis et dans un certain nombre de pays d’Europe de l’Ouest, les effets de la crise se font encore sentir. Ainsi, dans l’Union Européenne, le taux de croissance des dépenses devrait être de 2,9% en 2011 pour un montant de l’ordre de 314 milliards d’euros. L'Allemagne devrait plutôt bien s'en tirer avec une hausse des dépenses de 4,3%, tandis que la France devrait se maintenir à 3,4%. L’EITO met, en revanche, en lumière la forte augmentation du segment des logiciels d’infrastructures français : +4,2% en 2010 (et ce alors que la moyenne européenne s'établit à 3,8%). Cette tendance tend d'ailleurs à se confirmer en 2011 et en 2012 avec une prévision de 4,8%. "La croissance de ce segment est principalement due à l’augmentation des ventes de solutions de stockage et d’applications de sécurité, dynamisées par le développement des offres de Cloud computing" conclut l'EITO

lire l'article