Publié le : 30 Janvier 2014

Business : Repris en 2011 pour 12,5 milliards, Motorola Mobility est revendu par Google à Lenovo pour 2,91 milliards. Mais cette fois, Google conserve la majeure partie des brevets du constructeur de smartphones.

Racheté en 2011 pour 12,5 milliards de dollars, Motorola Mobility change une nouvelle fois de mains, à la faveur de sa cession par Google au constructeur chinois, Lenovo. Le géant de Mountain View n’aura finalement plus à chercher une recette afin de relancer le fabricant de téléphones qui chaque trimestre cumulait les pertes.

En tout, Lenovo débourse 2,91 milliards de dollars pour reprendre la marque américaine, dont 650 millions en numéraire, 750 millions en actions et le solde, 1,5 milliard, payables dans trois ans. A priori, l’opération est perdante pour Google qui avait déboursé plus de 12 milliards.

Sauf que Google conserve en grande partie ce pour quoi il avait payé si cher le rachat de Motorola : ses brevets. Si Lenovo obtient le portefeuille de produits de Motorola, la transaction ne comprend en revanche qu’un peu plus de 2.000 brevets, Google conservant l’essentiel de la propriété intellectuelle.

Pour Lenovo, c’est une nouvelle grosse acquisition après la reprise la semaine dernière de l’activité serveurs x86 d’IBM pour 2,3 milliards de dollars. L’achat de Motorola Mobility intervient par ailleurs en pleine réorganisation pour Lenovo qui souhaite se structurer en quatre divisions : PC, mobile, entreprise et Cloud.

lire l'article